Sauvegarde numérique 1.1

Publié le par Friche(s)

Après avoir expérimenté la méthode presque archaïque de la photomodélisation, tournons nous vers une procédure un peu plus expérimentale.

Les essors récents en terme de photogrammétrie permettent aujourd'hui de générer des nuages de points, jusqu'ici réservés au puissant relevé lasergrammetrique, uniquement grâce à une série de photographies.

Cette technologie permet entre autres de spatialiser chaque pixel dans un espace tridimensionnel.

J'ai testé ici une procédure entièrement automatisée capable de générer des nuages de point selon des cartes de profondeurs issues de la mise en corrélation des photographies, mais aussi censée créer automatiquement un modèle polygoné.

Si cette technique vous intéresse ou vous intrigue, vous avez la possibilité de la tester par vous même en uploadant vos fichiers sur un serveur qui vous renverra en très peu de temps l'intégralité de vos données spatialisées. Il est important de noter que les mouvements de votre appareil autour de votre objet doivent se recouvrir sur 90%.

Pour plus d'information, je vous renvoie vers ARC3D.

Pour les tests suivants, quelque peu incohérents et même parfois totalement aberrants, veuillez noter que le set de photographie utilisé n'était pas prévu à l'origine pour cette méthode, mais pour la procédure semi-automatisée de la suite APERO de Mic-mac issue du laboratoire Gamsau à Marseille.

Aussi en vue des lacunes du résultat de cette procédure nous prévoyons :

1/un second relevé en vue d'exploiter cette procédure.

2/expérimenter la méthode semi-automatique grâce à la suite logicielle, APERO.

 

CherattePoints00-copie-1.png

CherattePoints02.png

CherattePoint03.png

CherattePoint04.png

Si les nuages de points, bien qu'imparfaits peuvent à force de travail et d'obstination être rendus exploitables, le résultat de la polygonisation automatique du modèle laisse pour le moins, perplexe !!!

Polygones01.png

Publié dans Images

Commenter cet article