Friches "Post-Apo"

Publié le par Friche(s)

Voici juste un article pour que l'on ne me reproche pas d'exclure certaines choses. 

L'esthétique postapocalyptique, voilà le mot est lâché, les raisons de ma réticence inclus tout ce qui auréole cette atmosphère de scénarios dramatiquement pessimistes. Très en vogue à l'approche du 21/12/2012 et la menace apocalyptique due au changement d'ère, pour éviter de tomber dans un pathos indigeste je préfère vous renvoyer vers la seule source intellectuelle (à ma connaissance).

 Il s'agit de l'ethnologue et historien Mike Davis dont l'oeuvre «Dead-cities» (seul soumis à ma lecture pour l'instant) s'impose comme une référence en la matière. On peut aussi indiquer comme source, "

Le Pire des mondes possibles, De l'explosion urbaine au bidonville global" dont l'interview suivante nous propose des pistes de réflexion.

 

Une autre source de réticence est due à l'aspect kitch dont les illustrations "post-apo" sont affublées. Et pourtant il est indéniable que l'esthétique de la friche, et son imaginaire possible nous ouvre les portes où la friche régnera en seule maitresse sur les vestiges de nos villes.

 

 

 

http://www.beautifullife.info/wp-content/uploads/2010/05/15/05.jpg

Cliquez ici pour le reste des images

Publié dans Images

Commenter cet article