Le réseau des vides

Publié le par Friche(s)

Tel que nous le dit Gilles Clément, les friches et autres zones d'indétermination constituent en fait un réseau lacunaire celui que forme tout ce que l'urbanisation délaisse volontairement ou non. Il conviendrait pour un travail ultérieur de formaliser une cartographie de cette géographie du délaissement. Il resterait encore une question à élucider postérieurement à ce document, quelles zones sont potentiellement utilisables pour quelconques actions d'aménagement de ces territoires à priori encore exploitables. Cette série d'image soulève la question de l'utilité de la friche, certaines de ces respirations dans la surdensité qui nous guette, sont peut être légitime. Plutôt que de vouloir à tout prix vouloir combler ces vides, peut-être faut il aussi, en conserver voir en créer. En effet dans ce rythme de consommation exponentielle de notre territoire, il est sans doute donc judicieux de laisser la nature s'exprimer, de lui laisser reprendre ses droits que nous lui bafouons tous les jours pour servir égoïstement nos intérêts.

 

 

Friche-Berge.jpg

 

 

Friche-Canal

 

 

Friche-insolite.jpg

 

 

FricheHisto.jpg

 

 

Friche-Residu-intersctice.jpg

 

 

Friche-hangar.jpg

 

 

Friche-Architecturale.jpg

 

Voilà un exemple de comment pourrait s'exprimer cette cartographie de nos vides.

 

http://illusion.scene360.com/wp-content/themes/sahara-10/submissions/map_cut_04.jpg

 

Voir l'article original.

 

 

Publié dans Images

Commenter cet article