En friche(s1/3)

Publié le par Friche(s)


Vendredi 19 novembre, nous allons à la rencontre des friches mosanes, notre itinéraire, l'instinct. Seul objectif pouvoir profiter du charbonnage Hasard de Cherrate avant le couché du soleil.

Départ le matin de Bruxelles direction Engis, en passant devant Flemalle notre regard est attiré vers le château abandonné, celui en haut de la colline. Voila le décor est fixé, nous partons vers l'inconnu avec des scénarios archétypal des plus mauvais film d'horreur.
Le chemin s'étrique et devient impraticable. Nous abandonnons notre chariot motorisé. La montée est rude et le paysage se dévoile. Dernière le portail cadenassé il y a une voiture, nous partons à la recherche de son propriétaire.
Après avoir balisé les limites de la propriété, toujours personne et pas d'entrée.
De l'autre côté du portail chacun de nous choisi son chemin. Je fais le tour du domaine, il y a des outils de jardinage, un étendoir à linge, il y a en effet quelqu'un dans cet endroit, mais où ?
Je retourne devant la bâtisse extérieurement encore en bon état. Dans la cour en U  que forme les bâtiments mes complices ne sont plus là il on du rentré. De l'intérieur Anne-Cha m'indique la porte ouverte. Des cadavres de bières, une caisse de légumes pourris, un tricycle, une hache.
Quelqu'un vit bien ici, nous comprenons que nous ne devrions pas trop être là. Nous faisons quelques photos le ventre froissé.
En entreprenant d'aller à l'étage, il y a de la lumière mais aucun bruit. Nous ne devrions vraiment pas être ici. Anne charlotte et moi-même sortons du bâtiment, Guigui continue de photographier son exploration illégale.
Arrivé dehors il y quelqu'un, mais derrière le portail. Nous nous dirigeons vers cette femme. Elle nous demande si elle est là ? je pense à la propriétaire de la voiture. Comment avons-nous fait pour rentrer ? 

Euh simplement par effraction. Elle ouvre le cadenas, nous lui demandons si nous pouvons exploration. Pas de réponse, elle part à la recherche de la propriétaire de la voiture ( et des lieux ?).
Elle était bizarre, accent de l'Est, parfum d'alcool, des bouteilles dans un sac de course, la mine fatigué, le lobe de l'oreille arraché. Bon on va peut-être pas s'éterniser ici ?
Le temps de scénariser l'histoire de notre propre séquestration. Une dizaine de minutes passe et toujours personne n'est revenu. Nous rebroussons chemin avec nos quelques photos volées, malgré nous.
Mais aussi avec une bande vidéo enregistrée par erreur témoignant de notre agilité dans la manipulation des scénarios d'épouvante dont la bande-annonce est disponible dans l'article "Infiltration".


http://farm5.static.flickr.com/4087/5191985303_b52972e4c2_b.jpg


http://farm5.static.flickr.com/4130/5192583354_6a7d14ae02_b.jpg

Pano-Chateau-Aigremont.jpg


http://farm5.static.flickr.com/4110/5191984345_ce27944662_b.jpg


http://farm5.static.flickr.com/4108/5191983899_efb62cf125_b.jpg


http://farm5.static.flickr.com/4089/5192570112_c68a6412cf_b.jpg


http://farm6.static.flickr.com/5001/5192568162_1f45bd1912_b.jpg


Pano chateau

Toutes les images du château de Chokier sont ici !
Et les photos de Guigui sont !

Pour plus d'information sur le château de Chokier, cliquez ICI.

Publié dans Images

Commenter cet article